L’équipe de recherche Renard a récemment monté un MOOC (de l’anglais Massive Open Online Course) sur le transfert de connaissances (TC). L’inscription, gratuite et ouverte à tous, se fait sur la plateforme Edulib. On peut lire sur cette dernière qu’Edulib est «le seul consortium francophone en éducation en Amérique du Nord. (…). Ces cours sont conçus pour être largement accessibles, dans un effort concerté de diffusion de la connaissance». Le MOOC de l’équipe Renard a été élaboré en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement et grâce au soutien du Centre de pédagogie universitaire de l’Université de Montréal.

Le transfert de connaissances: le maillon unissant deux mondes

Dans le monde de la recherche, on a tous une idée de ce qu’est le TC. On pense parfois le maitriser sans avoir nécessairement reçu de formation dédiée. Pour cause, l’offre de formation est récente et limitée. Pour des générations, l’apprentissage du TC a été le fruit des acquis de l’expérience sur le terrain de la recherche. On en a donc parfois une vision restrictive, simpliste, voire erronée. Ainsi, on peut s’aventurer à dire : «oui je fais du transfert, j’ai organisé une tournée des milieux partenaires pour leur présenter mes résultats» ou encore «oui, je fais du transfert, je suis allé présenter mes résultats dans une conférence ouverte au grand public». Sauf que le TC est un processus complexe et idéalement itératif, dont la recette dépend des objectifs visés, des besoins et caractéristiques du public ciblé, et des moyens disponibles en temps et ressources. Si vous suivez le cours, je vous conseille de relire les deux exemples cités en fin de formation, vous les percevrez différemment.

Du côté des milieux preneurs de connaissances (les villes, les organismes communautaires, les entreprises, etc.), les besoins sont immenses. Que cela soit pour comprendre les meilleures pratiques, offrir des services basés sur des données probantes, développer des compétences, les objectifs ont souvent en commun le soutien à la prise de décision. Mais bon, lire un article scientifique n’est pas pour tout le monde. Les résultats de recherche doivent donc être adaptés et faire l’objet d’une appropriation par ces publics cibles, appropriation devant idéalement être mesurée. Voici la bande-annonce du cours:

Bande-annonce du MOOC sur le TC

Concrètement, que contient ce MOOC?

Ce MOOC d’une vingtaine d’heures (oui, il faut avoir un peu de temps devant soi) aborde 1) les concepts de base en TC, 2) la recherche sur le TC, 3) la planification d’une démarche de TC, 4) la fonction de courtage de connaissances, 5) l’élaboration d’outils de TC (note de politique, infographie et vidéo), 6) la préparation d’une communication orale et d’un diaporama, 7) l’organisation d’un atelier délibératif et 8) l’évaluation des retombées du TC.

Les intervenants sont nombreux et disposent d’expertises complémentaires, les chercheurs animant les modules sont Christian Dagenais (psychologie et directeur de l’équipe Renard, UdeM), Valéry Ridde (médecine sociale et préventive, UdeM), Maman Joyce Dogba (médecine familiale et de médecine d’urgence, Université Laval), Mathieu-Joël Gervais (psychologie, UQAM). Des membres de l’équipe Renard animent également des modules: Esther Mc Sween-Cadieux (coordonnatrice de l’équipe, UdeM), Catherine Chabot (psychologie, UdeM) et Catherine Hébert (documentariste, UdeM).

Le MOOC consiste en une alternance de contenus théoriques et d’exemples, témoignages de milieux divers, exercices interactifs et lectures de publications diverses (articles, guides, fiches synthèse). Chaque module est sanctionné par un examen (questions à choix multiples), dont la difficulté est bien dosée. Lorsque vous réussissez l’examen, vous obtenez une récompense (cela sonne un peu pavlovien, mais ça fonctionne) sous forme d’une fiche résumé du module terminé, avec une licence Creative Common. En voici un exemple (il faudra suivre le cours pour voir les autres):

Ce que nous avons aimé

Les intervenants sont passionnés par leur sujet et cela se ressent. Ils font également preuve d’un grand sens de la pédagogie et de clarté dans leurs explications. Le contenu visuel est de très bonne qualité: le tournage a été fait dans des studios et les acétates sont réfléchies et visuellement stimulantes. Les durées des capsules sont également bien pensées. Relativement courtes, vous n’avez qu’une envie, c’est de cliquer sur la suivante.

Ce cours est une ressource précieuse que l’on vienne de la recherche (chercheurs, étudiants, personnel de soutien), des milieux preneurs (décideurs, agents de changements, courtiers de connaissances) ou encore simple citoyen curieux (c’est peut-être un peu exagéré mais sait-on jamais). Concernant les chercheurs et étudiants, et comme le souligne très justement les intervenants du cours, les plans de TC font partis des critères d’évaluation de la plupart des programmes de subvention canadiens, par exemple au FRQ (SC, S, NT), au CRSH, au CRSNG ou aux IRSC. Les chercheurs et étudiants gagneraient donc à suivre ce cours pour préparer le meilleur plan possible.

Nos activités

Promouvoirsarecherche.com a pour objectif de créer des beaux visuels (tant qu’à faire) pour parler de recherche, que cela soit en cours de projet (recruter de participants, trouver des partenaires, informer de la tenue d’un événement, etc.) ou en fin de projet (informer d’une parution, résumer des résultats, etc.). Nous venons donc en soutien pour les activités de TC, mais pas uniquement. Peut-être avez-vous atterri ici après avoir vu notre courte vidéo promotionnelle sur nos médias sociaux? Cela est un exemple du type de vidéo que nous faisons (on en fait d’autres beaucoup plus sérieuses).

Vidéo promotionnelle

Pour bénéficier de services professionnels et personnalisés en lien avec du transfert de connaissances, visitez notre page de services. Notez que nous n’avons aucun lien d’affiliation avec l’équipe ayant créé le MOOC.

Pour citer cet article selon les normes APA (des fois qu’on finisse dans Nature):

Jane G. (2020, Août 17). Cours en ligne sur le transfert des connaissances: retour d’expérience. Promouvoir sa recherche. https://promouvoirsarecherche.com/cours-en-ligne-sur-le-transfert-des-connaissances-retour-dexperience